SOMMAIRE


LÉGENDE DES APPRÉCIATIONS SUR LES OEUVRES


- : peu intéressant

* : assez bon

** : bon

*** : excellent

**** : exceptionnel


Exemple pour une oeuvre en plusieurs mouvements :

Concerto (*/*/-/*)

icone Écouter
icone Voir une évaluation continue (pour chaque mouvement numéroté)



DANZI Franz (1763-1826)


PIANO ORCHESTRE

Concerto E flat major icone   (*/**/-) icone

Malgré une thématique encore très imprégnée du style galant, ce concerto se démarque, transitoirement, par sa marque pathétique et lyrique. Celle-ci s'exprime dans la seconde partie du 1er mouvement et surtout dans la seconde partie du deuxième mouvement lent, tant à l'orchestre qu'au soliste. Dans cette séquence, le compositeur atteint vraiment l'excellence. L'ensemble montre un soliste d'une grande vivacité sans atteindre une réelle virtuosité. La partie orchestrale est assez fournie. D'intérêt à mon avis variable, elle bénéficie cependant des interventions très bienvenues des bois, notamment la flûte. Danzi, par ses quintettes, nous montre qu'il est un maître dans l'utilisation des bois. Le dernier mouvement, ne me paraît pas revêtir d'intérêt particulier, notamment en raison d'un thème principal peu saillant.

QUINTETTE

Dans ces pièces pour instruments vent, à mon avis magnifiques, Danzi a remarquablement exploité, me semble-t-il, la coloration particulière de chacun de ces instruments à vent, les mariant ou les alternant dans un jeu d’un dynamisme et d’une virtuosité admirables. La thématique, tout en demeurant très mélodique, s’éloigne quelque peu des canons du style galant, sauf en ce qui concerne les résolutions parfois trop appuyées, voire simplistes à mon sens. Certaines pièces comme l’Allegretto du Quintette n°1 sont dépréciées quelque peu, me semble-t-il, par une thématique d’un tonalisme trop simpliste. En revanche, on remarquera des agrégations recherchées dans le Menuetto du Quintette n°2, un dialogue d’une particulière virtuosité entre la clarinette et la flûte dans le Menuetto du Quintette n°1, entre le basson et la flûte à la fin de l’Andante con moto du Quintette n°1, enfin un solo du trombone dans l’Allegro du Sextet. Danzi utilise également avec maestria les ostinati rythmiques réguliers sur des tutti dans le Menuetto et l’Allegretto du Quintette n°3.

Quintet op 56 n°1 FLÛTE, HAUTBOIS, CLARINETTE, BASSON 1821    (***/***/***/**)

Quintet op 56 n°2 FLÛTE, HAUTBOIS, CLARINETTE, BASSON 1821    (***/-/****/****)

Quintet op 56 n°3 FLÛTE, HAUTBOIS, CLARINETTE, BASSON 1821    (***/**/*/**)

SEXTUOR

Sextuor mi bémol majeur FLÛTE, HAUTBOIS, CLARINETTE, 2 BASSONS    (*/**/**/*)



SOMMAIRE


Site optimisé pour norme W3C sous Linux