SOMMAIRE


LÉGENDE DES APPRÉCIATIONS SUR LES OEUVRES


- : peu intéressant

* : assez bon

** : bon

*** : excellent

**** : exceptionnel


Exemple pour une oeuvre en plusieurs mouvements :

Concerto (*/*/-/*)

icone Écouter
icone Voir une évaluation continue (pour chaque mouvement numéroté)



DUBOIS Théodore (1837-1924)


ORCHESTRE

In memoriam mortuorum chant élégiaque 1914    (**) icone

In memoriam (**) présente une très belle ouverture et une non moins belle coda à la flûte, très mystérieuse, mais le corps du mouvement semble se perdre dans les méandres d’une mélodie inconsistante.

PIANO ORCHESTRE

Concerto capriccioso 1876    (***/***/*/*) icone

De la matière dans le Concerto capriccioso pour piano et orchestre. Une introduction très virtuose (le 1er mouvement) au piano solo suivie d’un mouvement où le soliste, sur sa lancée, se livre à une brillante démonstration excellemment intégrée dans un orchestre procédant par touches sporadiques. Malheureusement, les 2 mouvements suivants me paraissent d’intérêt limité.

PIANO VIOLONCELLE ORCHESTRE

Suite concertante 1912    (**/*/**/**) icone

La Suite concertante pour piano, violoncelle et orchestre: une œuvre animée, brillante, virtuose, mais dont la thématique m’apparaît bien mince. Néanmoins, signalons le très bon mouvement lent (3ème mouvement) qui vaut essentiellement par le pathétisme de l’orchestre, dont les péroraisons de trompette, fondues dans un ensemble symphonique flou, sombre et somptueux, sont magnifiques. En revanche, les solistes, et notamment le violoncelle, peinent à exploiter un excellent thème principal.

VIOLON ORCHESTRE

Concerto 1897    (**/*/***) icone

Quel dommage que Dubois n’ait pas expurgé le premier mouvement de développements mélodiques parfois trop lâches car ce mouvement aurait atteint à mon avis le niveau de l’excellence. L’on ne peut taxer d’insuffisance aucun des compartiments de cette écriture, tant en ce qui concerne les motifs mélodiques ou les passages rapides en doubles cordes ou encore les interventions symphoniques souvent très enflammées. Orchestre coloré, vif, nuancé, lyrique quoique relativement classique dans ses effets. Dubois en use admirablement pour amplifier le soliste, s’opposer ou s’amalgamer à lui, ce qui apparaîtra particulièrement dans le 2ème mouvement. En ce qui concerne le violon, le compositeur cultive une virtuosité le plus souvent dans le mode legato, très souple, Le 2e mouvement ne semble valoir que grâce à un très bon thème principal. Riche et contrasté, exploitant des motifs dans l’extrême-aigu, et joignant une belle superposition des effets soliste-orchestre, le 3ème mouvement enfin ne peut qu’emporter l’adhésion. Une longue et belle cadence solistique (autographe?) termine le mouvement avant la coda orchestrale. On pourra considérer que cette oeuvre ne présente, au regard de sa date de composition, aucune tendance annonçant l’impressionnisme debusséen, mais elle contient à mon sens le meilleur de l’évolution musicale en cette fin du 19e siècle. Un style qu’on pourrait nommer le standard romantique tardif - appellation qui pour moi ne comporte aucune connotation péjorative. Tchaïkovsky et Scharwenka, du reste, représentent le triomphe cette esthétique sans doute dominante à la fin du 19e siècle. Non pas la fin d’un monde, mais un style universel et intemporel qui demeurera pendant plusieurs décennies. Quand la musique, débarrassée de l’idéologie du progressisme atteint l’uchronie, délivrée de la temporalité… Moins inspiré sans doute que son Concerto pour piano, mais plus à mon avis que dans sa Fantaisie Stück pour violoncelle ou encore sa Suite concertante pour piano, violoncelle, ce concerto, malgré certaines insuffisances, ne me paraît pas devoir être négligé par le mélomane.

VIOLONCELLE ORCHESTRE

Dans la Fantaisie-Stûck pour violoncelle et orchestre, de qualité indéniable, les thèmes, à mon avis, se haussent rarement à l’excellence malgré une belle prestation du soliste, alerte, volubile, et une orchestration variée, inventive, procédant souvent par touches subtiles. Quant à l'Andante cantabile, il se révèle à mon sens très inconsistant.

Fantaisie-Stück 1913    (**/*/**) icone

Andante cantabile    (*) icone



SOMMAIRE


Site optimisé pour norme W3C sous Linux