SOMMAIRE


LÉGENDE DES APPRÉCIATIONS SUR LES OEUVRES


- : peu intéressant

* : assez bon

** : bon

*** : excellent

**** : exceptionnel


Exemple pour une oeuvre en plusieurs mouvements :

Concerto (*/*/-/*)

icone Écouter
icone Voir une évaluation continue (pour chaque mouvement numéroté)



HALVORSEN Johan (1864-1935)


ORCHESTRE

Il est sans doute difficile de juger ces parties séparées de ballet qui semblent tributaire de l’action, notamment l’Entrée des Trolls, apparaissant comme un intermède très court. En revanche, la Danse des petits trolls présente un style très caractérisé utilisant notamment le xylophone, style dérivé probablement (en partie) des ballets tchaïkovskiens. On le retrouve très typiquement dans le fameux Galop des comédiens de Kabalevski. L’Entrée des Boyards, dans le style d'une marche, utilise notamment une magnifique fanfare rappelant des éléments de folklore hispaniques, bien qu'i ls'agisse probablement d'effet authentiquement norvégiens.

Entrée des boyards Bojarenes Indogsmarsj 1893    (***)

The princess Riding on the Bear    (**)

Entry of the Trolls into the Mountain    (*)

Dances of the little Trolls    (***)

VIOLON

Danse sauvage Fanitullen    (-)

Œuvre exploitant constamment les doubles cordes. Quoique cette utilisation n'atteigne pas le caractère insupportable à mon goût de certaines œuvres similaires en doubles cordes, notamment certaines sonates d'Ysayë, l'intérêt thématique me semble médiocre.

VIOLON ORCHESTRE

Deux danses norvégiennes 1915   

Le violon, dans ces deux danses où se succèdent sections rapides et sections calmes, impose un jeu très virtuose, très raffiné, avec de brusques pointes vers l'aigu, rappelant quelque peu Paganini. La marque rhapsodique, discrète, n'en est pas moins prenante à mon avis.

1 Allegro con brio (***)

2 Allegretto (***)

La chanson de la fille    (***)

La chanson du vieux pêcheur    (*)

La marche nuptiale op 32 n°1    (***)

Le violon, très expressif, dans un jeu très contrasté, est accompagné subtilement par des interventions de divers instruments en solo, notamment le triangle. Le traitement orchestral, admirable à mon avis et très significatif de la singularité de la musique nordique, exerce une rare fascination sur l'auditeur.

Andante religioso    (***)

Halvorsen déploie des effets orchestraux d'une grande subtilité en usant du fortissimo et du pianissimo dans une lenteur wagnérienne qui leur communique à mon avis une intensité sans pareille. Ce style orchestral apparaît proche de celui de Grieg dans Peer Gynt.

SOMMAIRE


Site optimisé pour norme W3C sous Linux