SOMMAIRE


LÉGENDE DES APPRÉCIATIONS SUR LES OEUVRES


- : peu intéressant

* : assez bon

** : bon

*** : excellent

**** : exceptionnel


Exemple pour une oeuvre en plusieurs mouvements :

Concerto (*/*/-/*)

icone Écouter
icone Voir une évaluation continue (pour chaque mouvement numéroté)



HANNIKAÏNEN Ilmari (1892-1955)


PIANO ORCHESTRE

Concerto 1917  icone   (***/*/***) icone

Cette excellente œuvre vaut essentiellement par un pianisme inspiré, virtuose, qui évolue souvent dans l'extrême-aigu, appuyé parfois admirablement dans ce registre par les percussions, xylophone, triangle... l'extrême-aigu, selon cette utilisation, ne se réduit pas à une simple caractéristique objective, mais elle concourt à la qualité et la spécificité du lyrisme. La marque rhapsodique finlandaise,est nettement perceptible, ce qui contribue à un cachet supplémentaire. Plus perceptible encore certainement, l'influence spécifique de Grieg et de Sibelius, notamment pour le premier le caractère rêveur et poétique de l'œuvre. Cependant c'est l'orchestration qui dévalue en partie ce concerto. Elle apparaît souvent brutale, sans nuance - sans qu'il en résulte pourtant d'effet cacophonique ou franchement disgracieux. Sur le plan structurel, malgré la coupe classique en 3 mouvements, le compositeur a introduit des passages lents et rapides dans toutes les parties. On doit en définitive admirer l'extraordinaire richesse thématique de l'œuvre qui mériterait pour son premier mouvement la mention exceptionnel si n'était l'insuffisance de la partie symphonique.

SOMMAIRE


Site optimisé pour norme W3C sous Linux