SOMMAIRE


LÉGENDE DES APPRÉCIATIONS SUR LES OEUVRES


- : peu intéressant

* : assez bon

** : bon

*** : excellent

**** : exceptionnel


Exemple pour une oeuvre en plusieurs mouvements :

Concerto (*/*/-/*)

icone Écouter
icone Voir une évaluation continue (pour chaque mouvement numéroté)



MARTUCCI Giuseppe (1856-1909)


PIANO ORCHESTRE

Concerto op 66 n°1    (-/-/-) icone

Cette œuvre, relativement classique, présente un soliste rarement virtuose, se cantonnant dans les sonorités du médium ou du grave. L'orchestration est parcimonieuse, diffuse.

Concerto 2 si b op 66 1884  icone   (***/*/***)

Ce concerto présente une partie pianistique d'une virtuosité magnétique, fulgurante, qui le placerait sous l'étiquette exceptionnelle si n'étaient néanmoins certaines insuffisances. Tout d'abord, dès que Martucci quitte cette hypervirtuosité où il règne en maître absolu, il semble échouer à captiver l'auditeur par des parties mélodiques, nettement en retrait. En outre, les parties d'orchestration, si elle maintiennent bien l'influx lyrique grâce à l'expansion des cuivres, présentent une certaine sécheresse un peu abrupte, heurtée. On pourrait exiger plus de liant et plus de souplesse. Martucci semble avoir limité au maximum les tutti de cordes, se privant ainsi des grandes envolées lyriques, si bénéfiques au genre concertant. Sur l'ensemble, l'œuvre est originale par rapport à son époque par sa densité pianistique. On peut citer dans cette lignée stylisitique Sgambati, Respighi et Rachmaninov.

SOMMAIRE


Site optimisé pour norme W3C sous Linux